Travaux


Hydra

Peinture acrylique et fragments de graffiti collés sur toile, 40 cm x 80 cm, 2019.

En octobre 2018, je participe à un voyage de recherche organiser par l’ESA Pyrénées. Au cours de ce voyage, je récolte des fragments de graffiti sur les murs d’Athènes. Par la suite je réalise une peinture du paysage de l’île d’Hydra. En 2019, je colle les fragments de graffiti sur la peinture de paysage et finalise cette peinture.


Bobines

Peinture acrylique, toile roulée sur bobines, dimensions variables, 2019.

Des bandes de toile peinte sont fixées sur des bobines de fil. Les bobines sont à l’origine du toner pour une imprimante 3D. Ces peintures sur bobines est une façon de réinvestir le châssis et propose un lien entre art et industrie.


Brèches

Peinture acrylique, toile non tendue, 250 cm x 300 cm, 2019.

Un écho se créé entre les formes peintes et les fines fissures de la surface de couleur. Ici, la sous-couche a fait fissurer la couche de peinture. Je ne respecte pas les temps de séchage et provoque un accident. C’est une façon d’exploiter la physique des médium.


Pyrénées

Peinture acrylique, toile non tendue, 300 cm x 400 cm, 2019.

La composition s’articule autour de la peinture de paysage, au croisement entre figuration et abstraction. J’emploie ici la techniques du pochoir mis au point au long de ma recherche. La toile brute est employé comme couleur.


Lignes Brisées

Peinture acrylique, toile non tendue, 300 cm x 400 cm, 2019.

La toile brute est utilisée comme une couleur à part entière. C’est un jeu de composition où chaque nouvelle forme peinte complète l’intervalle laissé par celle déjà existante.


Collages

Série de six peintures, peinture acrylique, toile non tendue, 60 cm x 80 cm, 2018.

Dans cette série, j’approfondis la relation fond/forme. J’intègre également un travail sur la couleur et le geste. Séjour Erasmus Allemagne 2018.


Background

Peinture acrylique, toile non tendue, 50 cm x 80 cm, 2018.

l’accumulation d’une quinzaines de couches successives de peinture. J’évolue progressivement et accumule les pochoirs les un sur les autres. La composition s’articule autour de la matérialité et la densité de la peinture. Séjour Erasmus Allemagne 2018.


Vauban

Série de quatre peintures, peinture acrylique, toile non tendue, 30 cm x 40 cm, 2018.

J’interprète de façon naïve les paysages urbains du quartier de Vauban à Fribourg en Brisgau. Séjour Erasmus Allemagne 2018.


Trois singes

Série de quatre peintures, peinture acrylique et huile, toile non tendue, 70 cm x 100 cm, 2018.

Dans cette série, j’ai utilisé un pochoir pour réaliser une figuration animale. j’emploie également les lettres sans me préoccuper de leur sens. Séjour Erasmus Allemagne 2018.


Rencontre de paysages

Peinture acrylique, toile non tendue, fil de fer et tasseaux, dimensions variables, 2017.

Lancé en 2017, « Parcs & Pics » est un programme de recherche de l’ESA Pyrénées avec le concours du Parc National des Pyrénées. Ce programme donna lieux à une exposition au cœur des Pyrénées. Loin du contexte habituel d’une galerie, le site du Pont d’Espagne à Cauterets permet un nouveau regard sur les peintures. La rencontre entre la nature et mon travail produisent un contraste surprenant.


Potentiels

Peinture acrylique, toile non tendue et tréteaux, 80 x 100 x 60 cm, 2017.

Dans une relation légère, presque humoristique avec mon propre travail. Les toiles sont présentées comme des laies en train de sécher. C’est une façon de mettre en valeur la toile non tendue et de réinvestir le châssis.


Papiers peints

Série de douze peintures, peinture acrylique, toile non tendue, 70 cm x 120 cm, 2017.

je cherche à peindre des formes hybrides inspiré des affiches déchirées. Je peins avec des pochoirs, c’est pour moi l’occasion d’explorer une technique et de me l’approprier.


Contre forme

Peinture acrylique, toile non tendue, 120 cm x 180 cm, 2016.

J’explore la relation fond/forme, essayant de trouver un équilibre des formes sur la toile. Je présente également la légèreté du tissu.


Papier déchiré

Peinture acrylique, toile non tendue, 150 cm x 200 cm, 2016.

Je cherche à peindre des formes hybrides inspirée des affiches déchirées. Je tends à imaginer de nouvelles formes semblables à un paysage dans lequel le regard peut se promener.


L’artiste reste propriétaire des droits d’auteur. Les droits de représentation et de reproduction des œuvres présentes sur le site valentinviven.com . Il est nécessaire d’avoir une autorisation pour toute exploitation de ces droits.
Tous les éléments apparaissant sur le site sont protégés par le droit d’auteur et tout autre droit de la propriété intellectuelle. Aucune reproduction et/ou adaptation ne peuvent être faites sans l’autorisation de l’auteur.

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star